TAILLE DU CRAYON






Tailler un crayon n'est pas sorcier … à priori
Un crayon, un taille crayon, (fig 1) on tourne, et hop, le tour est joué ….
Au fait, est ce le crayon qui tourne dans le taille crayon, ou bien le taille crayon, autour du crayon ? « Oh, et puis les mines n'en finissent pas de casser, on a de plus en plus de la mauvaise qualité, et les enfants les font tomber tout le temps, ça n'arrange rien ….. « voilà les réflexions que j'entends le plus souvent à propos de la taille du crayon .
Je taille mes crayons au couteau !!!! la qualité de la mine ou du crayon, du taille crayon, du couteau, le manque de soin des enfants, de tout cela je me moque …. Ce qui m'importe, c'est la qualité du geste et celle du temps que je prends !!!
Tailler un bout de bois est un geste séculaire, sans vraiment de finalité ; le bois dans la main gauche, le couteau dans la droite, le couteau taille le bois de haut en bas en allant vers l'extérieur, la lame est projetée vers l'avant « dans le sens du fil du bois, » pour obtenir une pique bien lisse et bien effilée, bien droite … que l'on va jeter pour recommencer avec un autre bout de bois, l'essentiel, étant de tuer le temps (ce crime n'est pas passible des assises) . Tandis qu'avec notre petit taille crayon traditionnel ( (fig 1)on taille à l'inverse du sens du fil du bois, et on taille la mine en même temps que le bois, deux matériaux différents qui ont besoin chacun d'un geste différent .
Mon crayon dans la main gauche (pour les droitiers), mon couteau dans la droite, le pouce gauche sur le dos de la lame, la main droite va donner l'inclinaison du couteau, l'angle d'attaque (fig 2); plus le couteau est couché en parallèle avec le crayon, plus l'angle est fermé et moins vous « prendrez » de bois ; plus les copeaux de bois sont petits et plus ils sont faciles à faire (fig 3) un petit copeau est une pellicule de bois qui roule sur elle-même . Attention : on taille d'abord le bois et ensuite la mine . J'utilise du saule parce que c'est un bois qui a des fibres longues qui rendent aisé la taille au couteau, reste que le moment où on le coupe et le séchage du bois rentre en jeu dans cette tendresse . On va donc tailler son bois de telle sorte à dégager la mine sans la toucher .
La mine a une base d'argile (kaolin) et c'est un assemblage de poudres cuites dans la cire .
Prudence donc ; il faut râper la mine, avec le même geste, mais plus doux et plus court, ou bien sur du papier de verre ou encore en le frottant sur un papier rugueux .
L'opération peut sembler facile en lisant ces quelques lignes, et plus ardue dans la pratique .
Ne vous crispez pas, n'hésitez pas à prendre le fil du bois loin de la mine, mais prenez garde :
Plus la mine va être dégagé, moins elle aura la protection du bois ; entraînez vous sur un morceau de branche . Je vous assure, c'est facile ; il faut juste ré-apprendre, et, prendre le temps . Je déconseille l'usage du couteau aux enfants, mais avec une lame à bout rond, les recommandations et la responsabilité des parents il ne doit pas y avoir de problèmes . Un couteau est un outil, rien qu'un outil . Vous pouvez utiliser également un cutter, et redoubler de prudence .
Il existe aussi une machine à tailler les crayons (fig 4) que vous avez du voir à l'école : on met le crayon en pression dans la pince (fig 5). Cette machine doit être fixée sur une tablette ; l'action de la manivelle amène la rotation d'une vrille à l'intérieur de la machine (ne vous amusez pas à y mettre les doigts) (fig 6).
Cette vrille tourne sur elle-même et tout autour du crayon selon un angle bien défini . C'est une taille plus douce et plus régulière et le coupant s'émoussera bien moins . Les bricoleurs pourront se confectionner une meule à mettre sur leur perceuse (fig 7).
Les crayons se cassent lorsqu'ils tombent par terre !!! Pas si sûr que ça ! Je manipule des mines nues, qu'il m 'arrive, par maladresse de laisser tomber ; plus elle est longue, plus elle a des chances de se casser … en deux, voire trois morceaux ; jamais en plein de petits morceaux ; un crayon c'est une mine avec une protection tout autour . La protection serait elle inefficace ? Juste pour faire joli ? Je crois que cela vient surtout du manque de tendresse lorsqu'on taille son crayon, mais c'est exact, un crayon n'est pas fait pour tomber part terre !!!
Une dernière chose ; plus la mine est tendre mieux elle colorie et plus elle a besoin de douceur dans son utilisation, plus la mine est sèche, moins son pouvoir couvrant est performant, elle sera dure et marquera le papier, mais sera plus résistantes dans les mains des brise-fers ; j'utilise des mines tendres à fort pouvoir couvrant, bien grasses, de fabrication française, il n'est pas nécessaire d'appuyer fort pour colorier et la mine a un diamètre de 6 mm soit plus d'un demi-centimètre ; elles sont très résistantes, un peu trop à mon goût . Mes crayons sont de ceux qui durent longtemps, qui s'usent moins, c'est cela aussi le développement durable, faire les choses pour qu'elles durent, qu'elles s'inscrivent dans le temps .
Prenez le temps, un crayon ça laisse des traces.



Cliquez ici pour afficher l'album photos